Vous êtes ici : Accueil > Entraide > Cercle de silence

Actualités

ALERTE : le PARVIS des ARTS a besoin de vous !

ALERTE : le PARVIS des ARTS a besoin de vous !
+ Lire l'article

Les protestants s’adressent au juifs, un texte événement à lire ici !

Les protestants s’adressent au juifs, un texte événement à lire ici !
+ Lire l'article

Urgence colis pour les indigents de nos prisons...

Urgence colis pour les indigents de nos prisons...
+ Lire l'article

13 décembre, 17h30 : Christianisme et Judaïsme chez le théologien protestant Paul TILLICH

13 décembre, 17h30 : Christianisme et Judaïsme chez le théologien protestant Paul TILLICH
+ Lire l'article

13 décembre, les protestants scandinaves fêtent la Ste Lucie à la Cathédrale

13 décembre, les protestants scandinaves fêtent la Ste Lucie à la Cathédrale
+ Lire l'article

le "Notre Père" nouvelle version.

Le "Notre Père" nouvelle version.
+ Lire l'article

Lettre du synode régional à notre Eglise

Lettre du synode régional à notre Eglise
+ Lire l'article
Voir toute l'actualité

Cercle de silence d’Aix-en-Provence

Fraternité aussi avec les étrangers ! C’est le mot d’ordre du Cercle de silence d’Aix-en-Provence ! Venez nous rejoindre chaque 2ème samedi du mois dans le silence, de 11h30 à 12h à la Rotonde, côté des allées provençales.

 

La stigmatisation de l’étranger devient véritablement inquiétante. Nous sommes dans l’ère de la méfiance, voire de la défiance devant tout ce qui nous est étranger que ce soit par la nationalité, la culture ou la religion. Et certains cumulent ces trois « anormalies » ce qui leur vaut souvent des réflexions ou des traitements indignes.

Pour exprimer leur rejet des propos xénophobes qui circulent eux, librement, et conduisent au mépris des droits et de la dignité de la personne, des citoyens de tous bords se retrouvent une fois par mois en silence sur une place particulièrement fréquentée.

La banderole « Fraternité aussi avec les étrangers » et les pancartes « La solidarité n’est pas un délit », « Sans papiers mais pas sans droits », « Les enfants à l’école, pas en centre de rétention », … rappellent les raisons de leur manifestation.

Se réunir en silence pendant trente minutes peut paraître dérisoire… Et pourtant, nous persistons. Car ce témoignage est d’abord un message de solidarité destiné à tous ceux qui souffrent d’être enfermés dans des centres de rétention, d’être traités comme des délinquants, d’être expulsés sans souci des raisons qui les ont poussés à quitter leur terre. Car ces traitements sont en flagrante contradiction avec les valeurs de la République française… Message de solidarité, mais aussi message adressé aux autorités responsables de la dégradation des droits fondamentaux de la personne, dans notre pays. Et chaque fois des passants s’arrêtent, discutent avec ceux qui distribuent les tracts et souvent, viennent se joindre au Cercle.

Nous ne pouvons pas rester indifférents. Il ne faut pas laisser se banaliser les gestes xénophobes et les discours de stigmatisation de l’étranger. Dans sa chronique « L’Europe au quotidien » sur France Info, Anja Vogel commentait les résultats d’une enquête menée durant 3 ans par une équipe de chercheurs de Lille, pour le Ministère des Affaires sociales . Sous un titre décoiffant « Immigration : fatalité ou nécessité ? », elle rappelait que « Si les immigrés ’’coûtent’’ annuellement 47,9 milliards d’euros en dépenses de protection sociale, ils ’’rapportent’’ 60,3 milliards d’euros en cotisations, soit un solde largement positif ».

Les immigrés rapportent donc plus qu’ils ne coûtent ! Voilà bien là l’une des idées reçues qui volent en éclat dès qu’elles sont étudiées sérieusement. Il y en a tant d’autres auxquelles il faut s’atteler. A défaut d’être des experts, on se doit d’être des citoyens qui disent non aux dysfonctionnements de notre société.

Correspondante pour l’Entraide de L’EPU du Pays d’Aix : Myriam Charles 06 15 92 07 35

 

Documents joints